Peu à peu, le Japon s’ouvre au libertinage. Et ce sont les établissements classiques de la culture nipponne qui s’adaptent, pour certains d’entre eux, à la nouvelle demande de libération sexuelle. Ainsi ce sauna traditionnel, qui est devenu échangiste, comme ça, l’air de rien, à force de tolérer les « débordements » de certains couples, ce qui en a attiré d’autres, jusqu’à ce que les couples coquins deviennent majoritaires, puis carrément constituent la totalité de la clientèle du lieu.

voir la vidéo complète