Autant que faire se peut, j’essaie de réaliser les fantasmes de mes partenaires, hommes ou femmes, ceux de mon mari en premier lieu. Il rêve d’avoir deux chattes offertes, à tringler, à niquer et à bourrer en pur limeur. Alors, je demande à une copine libertine si l’expérience la tente. Elle écarte les cuisses et attend de se prendre sa belle queue dans la moule. Je fais de même. Mais le naturel revient vite au galop, et voilà notre queutard qui nous lèche gentiment la fente.

rejoindre Susy sur son blog