(trad.) Mon homme et moi, nous pratiquons beaucoup le candaulisme (il me regarde baise avec un ou plusieurs autres hommes, le plus souvent en faisant un film amateur). Et comme chez un penchant pour les beaux gosses jamaïcains, les visteurs de mon blog sont souvent des fans de sexe interracial (comme disent les américains). Voici donc un plan cul de candaulisme « interracial » comme mon mari et moi les aimons.

amatrice anglaise

le candaulisme interracial en question

Même si je n’aime pas beaucoup le mot « interracial », il suffit de faire un tour sur un site de rencontre libertine pour s’apercevoir que de nombreux couples candaulistes ou triolistes recherchent en priorité des hommes n’appartenant pas à la même catégorie « ethnique » qu’eux.

C’est surtout le cas des libertins blancs, qui recherchent très souvent des hommes noirs ou arabes pour s’amuser avec madame. Certains y verront la preuve que l’exotisme ne dépasse pas le seuil du néocolonialisme. D’autres y verront un recul du racisme. Certains gars blacks ou rebeus que je connais y voient surtout une perspective de faire de jolies rencontres coquines.