Je me retrouve encore en train de coquiner entre femmes avec la belle Helena, qui fait son mari cocu avec moi depuis quelques temps. Mais nos caresses lesbiennes ne nous satisfont pas pleinement. Ni une, ni deux, je prends mon téléphone et j’appelle Jonathan : « tu peu venir nous niquer, Helena et moi, s’il te plaît ? ». A votre avis, il lui a fallu combien de temps pour venir nous rejoindre ?

vieille coquine

le franc-parler des libertines

En discutant avec mon chéri sur ce qui nous plaît le plus dans le libertinage, il m’a fait une réponse qui m’a laissée pantoise : il adore le franc-parler sexuel de certaines libertines. Dans un monde où une femme « qui se respecte » se doit de dissimuler sa libido, le côté franc des coquines le fait bander.

Il faudra un jour que j’essaie de coquiner avec une copine et de l’appeler : « tu peux venir nous niquer, s’il te plait ? ». Je sens que ça va lui plaire…