S’il y a bien une chose que j’aime dans ma vie libertine, c’est la possibilité de m’adonner au gouinage, sans que ça porte à conséquence sur le plan sentimental. J’adore caresser une chatte, j’aime sucer un clitoris ou une belle parie de seins, caresser les fesses d’une autre femme. Me voici avec deux copines aussi bisexuelles et libertines que moi. Nous nous occupons de la fente de l’une d’entre nous, jusqu’à ce que, n’y tenant plus, nous nous mettions à vraiment baiser entre femmes.

rejoindre Susy sur son blog

« gouinage » et vie libertine

Si je n’aime pas trop le mot gouinage, je dois dire que je partage très largement le point de vue de Susy sur le libertinage et le sexe entre femmes. Je ne suis jamais tombée amoureuse d’une autre femme, mais j’aime la chatte, j’aime les seins, j’aime la peau douce d’une nana.

sexe amateur

Et il est vrai que la vie libertine permet de vivre ce désir de sexe entre libertines, sans jamais à avoir à assumer une relation romantique.