Cette fin février 2019 a été particulièrement chaude. Dans tous les sens du terme, en ce qui me concerne. Profitant du retour des beaux jours, j’ai été testé un nouveau coin à voyeurs dont m’avait m’a parlé ma copine Marion. Et, de fait, il se trouvait pas mal de gars qui attendaient la venue d’une amatrice de gangbang outdoor connue dans la région. La libertine n’est jamais venue. J’ai eu toutes les bites de ces messieurs pour moi toute seule.

partouzeuse libertine allemande

le temps du sexe outdoor

C’est vrai que les beaux jours arrivent tôt cette année. Mais de là à s’offrir un gangbang en plein-air. Brrrrr. Personnellement, autant j’aime le sexe outdoor, comme Nicole, autant j’attends l’été – ou au moins que le printemps soit bien avancé – pour aller m’exhiber ou pour baiser en extérieur.

En plus, l’air de rien, quand on enlève des vêtements, on ne fait pas que s’exhiber. On s’offre un peu plus au froid ambiant !