La nuit est déjà tombée depuis un moment, et les voitures qui arrivent dans ce parking glauque découvrent dans leurs phares une femme nue, qui se caresse la chatte. Et oui, cette fois, j’ai décidé de pousser un peu le côté hardcore de mon exhibition. Mon mari, quant à lui, toujours aussi cando, se régale et incite les gars arrivés là par hasard à utiliser ma bouche et ma chatte pour se vider les couilles. Je ne distingue pas les visages, ça m’excite terriblement.

dogging slut