J’arrive sur le parking, je me mets les seins à l’air, et déjà les voyeurs se branlent, en croyant que je vais m’arrêter à une simple exhibition. J’ai trop peur qu’ils ne déchargent sans s’être occupés de moi ! Alors, d’un ton faussement commercial, je lance : « alors, envie de vous vider les couilles, messieurs ? ». Là, j’écarte les cuisses et montre mon envie de me faire baiser et de sucer. C’est radical !

dogging slut