Depuis le début de la pandémie, j’essaie de limiter les partenaires. Mais là, je n’y tiens, je suis trop en manque. Vite ! Il me faut une partouze, mieux, un gangbang ! Je vais sur mes réseaux sociaux et je demande si des mecs TBM sont vaccinés, comme moi. A grande surprise, je trouve une demi-douzaine de gars capables de produire un certificat et désireux de venir me sauter. C’est clair, ce soir, je vais me faire défoncer et mon chéri va évidemment faire une vidéo très sexe de ce retour au gangbang amateur.

libertine américaine