Il y a des jours où je me sens salope. Et il y a aussi des jours où je me sens très salope. Hop ! Un petit tour au cinéma porno du coin pour m’offrir une séance de dogging, avec une pancarte : « qui veut m’utiliser ? ». Le gangbang commence, mon mari filme et encourage les mecs à m’offrir des creampies. Je finis la chatte pleine de sperme. Ça ne rafraichit pas, mais ça fait du bien quand même.

dogging slut