Une nouvelle fois notre club spécialisé dans le BDSM a accueilli pour une soirée spéciale quelques dizaines de couples amateurs de sexe qui fait mal et de jeux érotiques en groupe. Outre la présentation de deux nouvelles aspirantes soumises, on a pu, malgré la présence annoncée de nos caméras, à des séances de dressage particulièrement hardcore par les amateurs et amatrices eux-mêmes. Les dominas ont joué avec leurs soumis et soumises, les maîtres SM ont prouvé la résilience de leurs esclaves. Bref, on s’est bien amusés.

couples SM amateurs

Par la nature même de leurs pratiques sexuelles, les adeptes du SM se montrent beaucoup plus discrets que les libertins. Ces derniers, en effet, ont besoin de se regrouper pour faire vivre leur passion du sexe à plusieurs. Alors qu’un gentil couple BCBG, dont madame aime bien martyriser les couilles de monsieur, n’a besoin de personne.

Il existe pourtant des lieux où se regroupent des sadomasochistes à tendance libertine. En premier lieu, il existe des établissements spécialisés, connus des adeptes uniquement. Ensuite, on trouve facilement quelques clubs BDSM ayant pignon sur rue (Lyon, Paris, Cap d’Agde, notamment). Enfin, de nombreux clubs échangistes organisent à intervalles plus ou moins réguliers des soirées S%.