C’est depuis quelques années la nouvelle tendance du libertinage harcore. Vous connaissiez le cinéma porno inconfortable et glauque ? Voici le baisodrome nouveau ! Oui, j’ai découvert ce lieu de débauche il y a quelques temps maintenant, et j’y retourne avec joie régulièrement, servant de vide-couilles à tous les clients. Il y a tout ici : glory-hole, sling, croix de Saint-André. Qu’on soit une libertine comme moi ou une « lope » comme disent les gays, tout est prévu pour le sexe.

dogging slut