Vous l’avez sans doute compris, si vous suivez mes aventures libertines sur mon blog, je suis plus du genre « black cocks matter » que Trump. Oui, j’adore baiser avec des blacks, et quand je pratique le candaulisme ou le triolisme, mon homme sélectionne souvent pour moi des mecs noirs ou métis. Donc me voilà en train de sucer la superbe bite notre ami métis que mon chéri se met à bander comme un dingue et veut participer. Je ne vois pas trop de raisons de refuser.

libertine américaine